Sard Falasteen, December 19 2018

"A la terre nous chantons..."

Le mois de décembre marque l'anniversaire du premier soulèvement populaire palestinien, la Première Intifada, moment fondateur pour la population de la Cisjordanie et la bande de Gaza. La Palestine Narrée, dans un effort d'illustration de cette partie importante de la mémoire, de l’histoire et de la culture palestinienne, publie, tout au long de la semaine, des oeuvres d'art, de musique et autres documents datant de cette période.

La pièce de musique que nous vous présentons est le chant le plus emblématique de l'Intifada. Composée par Walid Abdel Salam, à Jérusalem, au début du soulèvement, elle est devenue un véritable hymne populaire, chanté encore aujourd'hui, surtout par les étudiants. Voici la traduction de ses paroles:

" Nous sommes déscendus dans les rues,et avons levé les drapeaux

Nous avons chanté à mon pays,la plus belle des chansons

Une chanson à la liberté!à l'unité nationale!à la lutte populaire, le chemin de la victoire...

A la terre nous chantons,et nous écrivons des poèmes

Nous la rachetons de notre sanget nous l’allumons avec des chandelles

Nous défions l'occupant!avec des poigns et de pierres!et nous écrivons l'histoire, avec des lettres en feu ...

Rejouis-toi, mon pays,Les voilà tes petits enfants

Conscients de la cause,des pierres à la main

D'elles, se lèvera le soleil!et naîtront un millier de matins!Et nous écrierons l'histoire, ton histoire, avec des lettres en feu !

Nous sommes descendus dans les rues,et avons levé nos drapeaux

Nous avons chanté à mon pays,la plus belle des chansons

Une chanson à la liberté!à l'unité nationale!à la lutte populaire, le chemin de la victoire ...

Written by

Sard Falasteen

Previous Le manque des médicaments à Gaza peut causer une "catastrophe humanitaire" dit le ministère de la santé palestinien
Next Une semaine sous le feu israélien à Ramallah