Sard Falasteen, December 12 2018

Les premières pluies de l'an en Palestine élèvent les espoirs

La Palestine a reçu, la semaine dernière, les premières pluies de l’hiver, qui s’annonce, selon les observateurs, plus abondant que l’hiver passé en termes de quantités d’eau.Selon l’observatoire palestinien de météorologie, les pluies reçues dans le territoires palestiniens ont varié entre 22 millimètres, à Jérusalem, et 126 millimètres à Khan Younis, au sud de la bande de Gaza, jusqu’au lundi 19 novembre.

Un impact majeur sur les sources d'eau potable

Les pluies saisonnières en Palestine, dès la fin de novembre jusqu’à février, ont une importance capitale pour l’agriculture, La quantité de pluie pendant la saison détermine aussi la disponibilité d’eau potable pendant l’été. Chaque année, plusieures régions de la Palestine connaissent des coupes d’eau aussi longues que 30 jours, à cause du manque des pluies pendant l’hiver. Une crise annuelle aggravée par les restrictions imposées par l’occupation israéliennes, ainsi que par la sur-extraction d’eau par l’occupation israélienne, en profit des colonies israéliennes.

Written by

Sard Falasteen

Previous Le manque des médicaments à Gaza peut causer une "catastrophe humanitaire" dit le ministère de la santé palestinien
Next L'occupation israélienne accentue la démolition des propriétés palestiniennes à Jérusalem